Vosges : un suspect caché dans la forêt

FRANCE 2

C'est un meurtre qui hante les Pays-Bas depuis près de 20 ans. La mort mystérieuse du petit Nicky Verstappen, un dossier similaire à l'affaire Grégory en France. Les autorités néerlandaises sont sur les traces d'un suspect. 

C'est dans un chalet perdu dans le massif des Vosges que pourrait se trouver le dénouement d'une affaire néerlandaise vieille de vingt ans. Nicky Verstappen, 11 ans, est violé et tué en 1998 aux Pays-Bas. Mercredi 22 août, l'enquête sur ce meurtre a connu un rebondissement spectaculaire sous les yeux de la famille de la victime. Une correspondance vient d'être trouvée entre des traces suspectes sur les vêtements de l'enfant et l'ADN d'un homme de 55 ans.

Un suspect caché dans les Vosges

Cet ADN, c'est celui de Jos Brech, un Néerlandais spécialiste de la survie en milieu hostile. Sur Internet, on peut le voir faire la promotion de stages dans certaines vidéos. des activités qu'il pratiquait reclus, dans l'épaisse forêt vosgienne. Depuis février dernier, le principal suspect n'a plus donné aucun signe de vie. Un appel à témoin a été lancé pour retrouver sa trace. Pour l'occasion, la presse néerlandaise s'est rendue dans les Vosges. Mais les recherches s'annoncent compliquées dans cette zone immense et reculée dans laquelle Jos Brech a pris l'habitude de se cacher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne