Pays-Bas : retour en arrière sur les référendums

France 3

Au sommaire d'Avenue de l'Europe mercredi 24 avril : le fonctionnement de nos démocraties. Direction les Pays-Bas qui a testé le référendum d'initiative citoyenne (RIC) avant d'y mettre fin.

Aux Pays-Bas, on ne badine pas avec le choix des électeurs. Par peur du piratage électronique, aux dernières élections, on a même sorti les poubelles pour collecter les bulletins de vote. Et en 2015, au nom de la démocratie, le référendum d'initiative citoyenne (RIC) est instauré. Deux ans plus tard, il est aboli. Mécontente des résultats des référendums, la coalition au pouvoir a préféré mettre fin à l'expérience et elle assume.

La colère d'un député

Évidemment les pro-référendums ont crié au meurtre de la démocratie. Un député a même déposé un texte pour le réintroduire. "C'est une honte d'avoir aboli le référendum. Les gens l'ont obtenu et quand ils disent non aux propositions on le retire, c'est n'importe quoi. C'est bien par ce genre d'attitude qu'on provoque la colère et que les gens se sentent trahis", explique-t-il dans l'émission Avenue de l'Europe, qui sera diffusée mercredi 24 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne