Metz : un rassemblement pro-Erdogan autorisé

En pleine crise diplomatique entre la Turquie et l'Europe, la France a autorisé la tenue d'un meeting pro-Erdogan en Moselle.

Ils sont près d'un millier à être venus écouter à Metz (Moselle), le ministre des Affaires étrangères turc ce dimanche 12 mars. Lui dont la visite, hier, aux Pays-Bas avait été interdite. Face à la diaspora turque, il a menacé les autorités néerlandaises de représailles. Ce ministre est en tournée européenne pour défendre le "oui" au référendum qui vise à renforcer les pouvoirs du président Erdogan, régulièrement accusé de dérives autoritaires.

Une décision incompréhensible

Pour ses sympathisants, la décision de certains pays européens d'interdire ces meetings est incompréhensible. Fallait-il aussi interdire ce rassemblement en France ? Pour le préfet, rien ne le justifiait. "Nous avons en France un régime de liberté de réunion", explique Emmanuel Berthier, préfet de Moselle. La réunion s'est déroulée dans le calme et sans aucun incident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne