La Haye : un suicide en direct au Tribunal pénal international

FRANCE 3

En pleine audience, un ancien chef de guerre croate a avalé le contenu d'une fiole de poison, à la stupéfaction de toutes les personnes présentes dans la salle. Il n'a pas survécu à son geste.

Alors que le juge du Tribunal pénal international de La Haye, en charge de juger les crimes commis durant la guerre qui a déchiré la Yougoslavie dans les années 90, était en train de rendre la condamnation de Slobodan Praljak, ce dernier a clamé son innocence et avalé une petite fiole de liquide. L'ex-chef des Croates de Bosnie écoutait sa condamnation à une peine de 20 ans de prison pour crimes de guerre lorsqu'il a commis ce geste fatal, la petite bouteille contenant un poison violent.

Condamné pour crimes de guerre


Interloqué, le juge n'a, dans un premier temps, aucune idée de la situation. C'est une avocate de Praljak, relayant les propos de son client, qui met au courant l'assistance qu'il vient d'ingérer du poison. L'audience est alors suspendue, et Slobodan Praljak emmené immédiatement par des ambulanciers qui resteront cependant impuissants, l'homme succombant dans les minutes qui suivent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne