Pari perdu : le patron de Virgin, Sir Richard Branson, fait l'hôtesse de l'air

(Bazuki Muhammad Reuters)

Il avait parié avec le patron de l'écurie Lotus qu'il finirait le championnat 2010 devant lui. Pari perdu : Richard Branson a donc officié comme hôtesse de l'air sur un vol de plus de cinq heures, entre Perth et Kuala Lumpur.

Tout y était : les bas résille, le rouge à lèvres, et surtout l'uniforme des hôtesses de l'air d'AirAsia. Tout, sauf la barbe : Richard Branson a tenu à conserver son fameux bouc. Pour le reste, le patron de Virgin a donc fait l'hôtesse pour de vrai sur un vol de son concurrent. Il a servi les boissons entre Perth, en Australien et Kuala Lumpur, la capitale malaisienne.

"C'était une vraie première pour moi" , a-t-il expliqué. "J'ai aimé l'expérience. J'ai toujours dit que je n'avais qu'une parole, et je suis heureux d'avoir finalement honoré le pari." L'occasion, au passage, d'un beau coup de pub...

 

De quel pari s'agissait-il ? De Formule 1...
Le milliardaire britannique, propriétaire de l'écurie Virgin, et Tony Fernandes, patron d'AirAsia mais aussi de l'écurie Lotus, s'étaient engagés à servir sur la compagnie aérienne de l'un ou de l'autre en fonction du classement de leur écurie à la fin de leur première saison de F1. Lotus avait fini 10e, Virgin 12e...

Depuis, l'écurie Virgin a été rachetée par Marussia Motors tandis que l'écurie de Fernandes a été rebaptisée Caterham. Ni l'une ni l'autre n'ont marqué de points en 2012.