L'armée israélienne frappe Gaza après des lancers de ballons explosifs

Dans le sud de la bande de Gaza, le 25 août 2018.
Dans le sud de la bande de Gaza, le 25 août 2018. (MAHMUD HAMS / AFP)

Les frappes ont été confirmées par des sources des services de sécurité à Gaza qui ont fait état de dégâts sans signaler de blessés.

L'armée israélienne a annoncé, jeudi 2 mai, avoir mené dans la nuit des raids aériens sur des positions du Hamas dans la bande de Gaza. Il s'agissait, selon Tsahal, d'une riposte à des lancers de ballons explosifs en direction du territoire israélien depuis l'enclave palestinienne. "Les appareils israéliens ont ciblé des positions du Hamas dans le nord de la bande de Gaza", a précisé l'armée israélienne. Les frappes ont été confirmées par des sources des services de sécurité à Gaza qui ont fait état de dégâts sans signaler de blessés.

Depuis plus d'un an, de nombreux Palestiniens se rassemblent au moins une fois par semaine le long de la frontière pour protester contre le blocus imposé depuis plus de dix ans par Israël et pour revendiquer le droit au retour sur les terres qu'eux-mêmes ou leurs parents ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948. Des cerfs-volants et des ballons dotés de dispositifs incendiaires ou explosifs sont régulièrement envoyés sur le territoire israélien. L'armée a promis de riposter systématiquement.

Vous êtes à nouveau en ligne