DIRECT. Bande de Gaza : les groupes palestiniens annoncent un cessez-le-feu avec Israël

Des Palestiniens inspectent les décombres d\'un building visé par une frappe d\'Israël, le 13 novembre 2018, à Gaza. 
Des Palestiniens inspectent les décombres d'un building visé par une frappe d'Israël, le 13 novembre 2018, à Gaza.  (ANADOLU AGENCY / AFP)

Six Palestiniens ont été tués en moins de 24 heures par les tirs israéliens. De l'autre côté de la frontière, un Israélien a été tué dans la nuit à Ashkelon par une roquette palestienne.

Les groupes palestiniens, dont le mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, ont annoncé, mardi 13 novembre, un cessez-le-feu avec Israël dans la bande de Gaza. Ils ont indiqué qu'ils s'y tiendraient si l'Etat hébreu le respecte également. "Les efforts de l'Egypte ont permis d'aboutir à un cessez-le-feu entre la résistance et l'ennemi sioniste, et la résistance le respectera aussi longtemps que l'ennemi sioniste le respectera", ont annoncé les groupes. Aucune confirmation n'a été obtenue dans un premier temps de la part d'Israël. Suivez sur franceinfo l'évolution de la situation.

Six Palestiniens tués. Mardi, un sixième Palestinien a également été tué par une frappe israélienne, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé. Dans la nuit, un Israélien a été tué par une roquette palestinienne à Ashkelon. La bande de Gaza et le territoire israélien frontalier ont connu la plus sévère confrontation depuis la guerre de 2014.

400 tirs de roquettes. Environ 400 tirs de roquettes depuis le territoire palestinien ont été dénombrés par l'armée israélienne. Cette dernière a indiqué avoir bombardé, en représailles, près de 150 positions du mouvement islamiste palestinien Hamas et de son allié, le Jihad islamique.

Des mois de tension. Cette escalade est survenue après des mois de tensions qui font redouter une quatrième guerre en dix ans entre Israël et le Hamas qui gouverne sans partage l'enclave palestinienne sous blocus, coincée entre l'Etat hébreu, l'Egypte et la Méditerranée.

19h28 : Comment a débuté cette crise ? Que se passe-t-il depuis ? Une nouvelle guerre est-elle possible ? Nous faisons le point dans cet article sur la situation dans la bande de Gaza après les violences de ce début de semaine.




(BASHAR TALEB / AFP)

16h49 : De nouvelles roquettes ont été tirées depuis Gaza vers Israël, et de nouvelles frappes ont été menées par Israël dans la bande de Gaza cet après-midi, mais l'affrontement avait baissé en intensité, selon les journalistes de l'AFP sur place.

16h44 : Dans leur communiqué, ces groupes palestiniens affirment qu'ils respecteront le cessez-le-feu "aussi longtemps" qu'Israël "le respectera". Cet accord a été obtenu grâce à une médiation de l'Egypte, indiquent-ils. Israël, de son côté, n'a pas communiqué sur ce cessez-le-feu.

16h40 : Les groupes palestiniens, dont le Hamas, annoncent avoir conclu un cessez-le-feu avec Israël.

11h54 : Un deuxième Palestinien a été tué ce matin dans la bande de Gaza par une frappe israélienne, rapporte le ministère gazaoui de la Santé. Cette mort porte à six le nombre de Palestiniens tués en moins de 24 heures par les tirs israéliens. Un Israélien a également été tué. Suivez notre direct.

10h13 : Le journaliste de France 2, Franck Génauzeau, vient d'arriver à Ashkelon, à une quinzaine de kilomètres de Gaza.

09h36 : Un Palestinien a été tué ce matin dans la bande de Gaza par une frappe israélienne, indique à l'instant le ministère gazaoui de la Santé. Cette mort porte à cinq le nombre de Palestiniens tués en moins de 24 heures par les tirs israéliens.

09h37 : Depuis hier après-midi, environ 400 tirs de roquettes ont été dénombrés par l'armée israélienne. Elle indique avoir frappé en représailles près de 150 positions du mouvement islamiste palestinien Hamas et de son allié, le Jihad islamique. Cette escalade survient après des mois de tensions qui font redouter une quatrième guerre en dix ans entre Israël et le Hamas.

09h36 : Les tirs de roquettes palestiniennes et les frappes israéliennes sur la bande de Gaza se sont poursuivis cette nuit. Au moins quatre Palestiniens ont été tués, selon un nouveau bilan, dans ces échanges qui ont fait un mort et des dizaines de blessés en territoire israélien. L'homme tué en Israël est un Palestinien.

(GIL COHEN-MAGEN / AFP)

Vous êtes à nouveau en ligne