Le navigateur Laurent Bourgnon porté disparu après une plongée en Polynésie

Laurent Bourgnon, double vainqueur de la Route du rhum, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 31 octobre 2014.
Laurent Bourgnon, double vainqueur de la Route du rhum, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 31 octobre 2014. (JEAN-MARIE LIOT / AFP)

Agé de 49 ans, le navigateur franco-suisse a remporté deux fois la Route du rhum, en 1994 et 1998.

Il n'est pas remonté de sa session de plongée. Le navigateur franco-suisse Laurent Bourgnon, deux fois vainqueur de la Route du rhum, est porté disparu dans l'archipel des Tuamotu, en Polynésie française. C'est le Haut-Commissariat de Polynésie française, qui représente l'Etat dans cette collectivité d'outre-mer, qui a rapporté l'information, mercredi 24 juin dans la soirée (jeudi 25 au matin en métropole).

Francetv info fait le point sur les dernières informations. 

Que s'est-il passé ?  

Laurent Bourgnon, âgé de 49 ans, effectuait une croisière privée sur son voilier avec plusieurs touristes, indique Marie Baville, directrice du cabinet du Haut-Commissariat interrogée par la chaîne Polynésie 1ère.

Partis à la mi-journée, ils avaient choisi de plonger près de Toau, un petit atoll proche de Fakarava, qui compte parmi les sites de plongée les plus renommés au monde. "Les touristes qui étaient sur cette croisière ont été emmenés par un moniteur. Mais de son côté, à notre connaissance, Laurent Bourgnon a plongé seul et au retour de la plongée, lui n'est pas remonté", explique encore Marie Baville. 

Ne le voyant pas remonter, les passagers du bateau ont alors prévenu, à 13h45, le Centre de secours en Polynésie française, basé à Papeete, à 400 km environ de Toau. 

Y a-t-il eu des difficultés particulières ? 

Les autorités disposent de peu de détails sur les circonstances de la disparition de Laurent Bourgnon. Mais selon Marie Baville, les conditions météorologiques étaient bonnes dans la zone.

Laurent Bourgnon est décrit comme "un plongeur aguerri" et a plongé dans "une zone qui était connue" et sans grande difficulté, souligne encore la directrice du Haut-Commissariat. Elle n'a "pas d'informations sur une difficulté particulière qui aurait pu apparaître sur cette plongée".

Comment se déroulent les recherches ? 

Dès l'annonce de sa disparition, un hélicoptère Dauphin a été mobilisé pour tenter de localiser Laurent Bourgnon. Il est arrivé sur place à 17 heures, tandis que les passagers ont poursuivi les recherches avec les deux annexes du voilier. A 19h30 (7h30 en métropole), les recherches n'avaient toujours rien donné.

Elles ont été interrompues car la nuit tombait, et devraient reprendre à l'aube, dès 6 heures du matin. Des moyens maritimes et aériens (par hélicoptère et avion) doivent être mobilisés. 

Vous êtes à nouveau en ligne