Australie : ancien drogué, ce coiffeur sillonne les rues pour offrir des coupes de cheveux aux SDF

Capture écran du compte Instagram de Nasir Sobhani (à dr.), le 1er juillet 2015, à Melbourne.
Capture écran du compte Instagram de Nasir Sobhani (à dr.), le 1er juillet 2015, à Melbourne. (NASIR SOBHANI / INSTAGRAM)

Nasir Sobhani travaille six jours par semaine. Le septième, il parcourt Melbourne à la rencontre de personnes sans domicile fixe, à qui il propose ses services gratuitement. Et poste leurs portraits sur Instagram.

Il nomme cette action "Clean Cut Clean Start" [Nouvelle coupe pour une nouvelle vie]. Nasir Sobhani est un coiffeur installé en Australie. Après plusieurs années d'addiction à la drogue, il a fait une cure de désintoxication qui lui a permis de sortir de la galère, et de retrouver un emploi. Désormais, il occupe ses dimanches à sillonner les rues de Melbourne pour proposer gratuitement ses services aux personnes sans domicile fixe. Et poste les photos de ces rencontres sur son compte Instagram, The Streets Barber (le coiffeur des rues). 

A chaque fois, Nasir Sobhani raconte le parcours de la personne dont il prend soin. Les profils sont multiples : accros à la drogue ou à l'alcool, migrants qui n'ont pas réussi à construire une vie stable en Australie, mère de famille en difficulté... En plus de couper les cheveux, le coiffeur bon samaritain rase également la barbe et propose de maquiller les femmes qui le souhaitent, comme le note Grazia.fr

 

Une photo publiée par Nasir Sobhani (@thestreetsbarber) le 19 Oct. 2014 à 22h11 PDT

 

Une photo publiée par Nasir Sobhani (@thestreetsbarber) le 6 Oct. 2014 à 4h27 PDT

 

Une photo publiée par Nasir Sobhani (@thestreetsbarber) le 28 Juin 2015 à 23h35 PDT

 

Une photo publiée par Nasir Sobhani (@thestreetsbarber) le 15 Sept. 2014 à 10h00 PDT

"C'est devenu ma nouvelle drogue"

Le site PLGRM publie un portrait vidéo de cet homme, vendredi 24 juin. Nasir Sobhani explique avoir développé ce programme pour se montrer "reconnaissant" de ne plus être dépendant. "C'est devenu ma nouvelle drogue, dit-il. J'aime être utile. Une coupe de cheveux, ça peut apporter tellement de choses à une personne." 

Vous êtes à nouveau en ligne