Ottawa rend hommage à ses héros au lendemain de la fusillade

(Les policiers apportent les fleurs devant le monument aux morts d'Ottawa où le public ne peut pas accéder © REUTERS / Blair Gable)

Au lendemain de la fusillade à Ottawa, les parlementaires ont célébré jeudi en héros le sergent qui a abattu le tireur. La ville toute entière rend également hommage au soldat tué dans la fusillade.

Le Canada s'est réveillé sonné jeudi, au lendemain de la fusillade d'Ottawa, qui a conduit à la mort d'un soldat. L'auteur de la fusillade a été abattu après avoir tiré sur ce soldat devant le monument aux morts de la ville puis s'être introduit dans le Parlement. Les habitants d'Ottawa tentent maintenant de reprendre une vie normale, alors que le centre-ville est encore fortement sécurisé. Les drapeaux ont été mis en berne comme dans beaucoup de villes canadiennes.

A lire aussi

►►► Qui est l’auteur de la fusillade d’Ottawa ?

►►► Un soldat tué, le tireur abattu : ce que l'on sait de la fusillade d'Ottawa

Le sergent qui a abattu le tireur salué en "héros" au Parlement

Jeudi, le pays a rendu hommage au "héros" de l'attaque, le sergent qui est parvenu à abattre le tireur alors qu'il faisait feu dans le bâtiment parlementaire. Il s'agit du chef de la sécurité du Parlement, Kevin Vickers, ancien membre de la gendarmerie royale du Canada.

L'homme a été longuement applaudi jeudi matin, au sein de la Chambre des communes, par les députés et en présence du Premier ministre Stephen Harper, qui lui a longuement serré la main. Le chef de l'opposition a rappelé qu'au Canada, "l'amour triomphe de la haine ". A la reprise des travaux, les parlementaires ont également observé une minute de silence et entonné l'hymne national "Ô Canada".

Rare unanimité jeudi au Parlement pour l'hommage au sergent Kevin Vickers. A Québec, Pascale Guéricolas
--'--
--'--

Le Premier ministre a donné une accolade aux deux chefs de l'opposition : 

Hommages au soldat Cirillo tué devant le monument aux morts 

Avant cela, les députés et sénateurs ont défilé devant le monument aux morts où le soldat Nathan Cirillo, 24 ans, a été tué. Certains y ont déposé une gerbe.

A voir aussi ►►►L'une des dernières photos du soldat assassiné fait le tour des réseaux sociaux

Le Premier ministre a posté cette photo sur Twitter, déclarant "Pensée et prières pour la famille du Caporal Cirillo pendant ce moment très douloureux " :

De nombreux anonymes sont aussi venus lui rendre hommage :

Et puis les internautes décrivent aussi des gestes de solidarité dans les rues : 

Enfin un hashtag a été lancé, où les habitants partagent les images qu'ils ont envie de voir de leur ville, pour se souvenir des belles choses :