Opération "Earth hour" : la Tour Eiffel plongée dans le noir

FRANCE 2

Samedi 28 mars, plusieurs grands monuments dans 170 pays ont décidé de couper leur illumination. À Paris, la Tour Eiffel est de la partie.

A l'occasion du passage à leur d'été, samedi 28 mars, plusieurs grands monuments ont décidé de coupé leur illumination pendant une heure. Plus de 170 pays participent. Tokyo, Moscou, Jarkarta ou encore Taipei, la Tour Eiffel est aussi concernée à Paris.
"Il y a quelques instants, 20h 30 précise, toutes les lumières de la Dame de fer ont été coupées comme celles de 200 monuments dans Paris", rapporte Manuel Tissier, journaliste de France 2, en direct du Trocadéro. Mais la Tour Eiffel ne reste éteinte que cinq minutes, pour des raisons de sécurité.

Une opération symbolique

Cette action a surtout pour but de faire prendre conscience du poids de l'environnement et de l'électricité sur l'écologie, car cela pèse dans la consommation électrique que pour 1 à 4% selon les pays. "Mais c'est surtout une manière de montrer pour la France qu'elle est en première ligne dans ce domaine puisqu'elle organisera aussi une conférence mondiale pour le climat à la fin de l'année", rappelle le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne