Nouvelle démission d'un ministre en Géorgie après le scandale des prisons

(David Mdzinarishvili Reuters)

Le ministre géorgien de l'Intérieur, Batcho Akhalaïa, a remis sa
démission jeudi soir en raison du scandale provoqué par une vidéo montrant des maltraitances
sur des détenus en prison
. La veille, c'est la ministre de l'Administration
pénitentiaire qui a présenté sa démission.

Diffusée par deux chaînes de télévision proches de l'opposition, la
vidéo montre des gardiens de prison en train de battre, d'humilier voire de
violer des détenus de la prison n°8 de Tbilissi, située dans les
faubourgs de la capitale de cette ex-république soviétique du Caucase du Sud.

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés jeudi devant
le ministère de l'Intérieur et devant la prison de Tbilissi où les exactions
ont été commises.

Le chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, s'est
déclarée jeudi "choquée" par ces images et a exigé que les coupables
soient poursuivis.

Ce scandale intervient à moins de deux semaines des élections
législatives le 1er octobre dans cette ancienne république soviétique.

 

Vous êtes à nouveau en ligne