VIDEO. "Il faut qu’il y ait du plaisir" : comment tenir nos bonnes résolutions ?

BRUT

Les fêtes de fin d'année viennent de prendre fin et Emmanuelle Vaux-Lacroix, psychanalyste, nous explique les bienfaits des bonnes résolutions.

Pour expliquer la tradition des "bonnes résolutions", il faut remonter au temps de Babylone : à l'époque, le moment de rendre les outils agricoles était aussi celui de faire un bilan de l'année passée. Si aujourd'hui on continue de dresser un "état des lieux" de notre année, il faut le faire dans la joie et non dans la contrainte. "Il faut qu'il y ait du plaisir", nous rappelle la psychanalyste.

Faire des vœux positifs

Le cerveau ne prend pas en compte la négation. Il faut donc formuler des vœux positifs : "J'aimerais que tu ailles mieux, j'aimerais que tu prennes soin de toi, j'aimerais que tu sois en forme."

Établir des projets futurs permettrait aussi de faire naître une "continuité dans le temps" nous rendant immortels. Selon Emmanuelle Vaux-Lacroix, les bonnes résolutions seraient donc le meilleur remède contre la peur de vieillir. "Cela permet aussi de questionner le sens de ma vie", conclut la psychanalyste.

Vous êtes à nouveau en ligne