La Norvège vole vers les biocarburants

franceinfo

Prochainement, en Norvège, une mesure qui va contraindre les compagnies aériennes à consommer un minimum de biocarburants, va entrer en vigueur.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans quelques semaines, les passagers de la compagnie Scandinavian Airlines System (SAS) embarqueront à bord d'un avion beaucoup plus écolo. En plus du kérosène habituel, les réservoirs seront d’abord remplis avec 0,5% de biocarburants, produits à base de déchets de graisses et d'huiles végétales. La SAS, plus grande compagnie scandinave, principal transporteur aérien de la Suède, de la Norvège et du Danemark, espère ainsi réduire de 80% l'emprunte carbone de sa flotte à terme.

Une facture salée

Voler plus vert a un coût. Les biocarburants sont aujourd'hui quatre fois plus chers que les ressources fossiles. Rien que pour la Norvège, les coûts de production s'élèveraient à plus de trois millions d'euros annuels. La compagnie scandinave paiera le passage aux combustibles à faibles émissions de CO2 au prix fort. Une facture à laquelle devront également participer les passagers. La compagnie aérienne espère alimenter tous ses vols intérieurs à hauteur de 17% en biocarburants d'ici 2030. La France souhaiterait introduire le même genre de dispositif. Air France-KLM a annoncé réfléchir à des projets similaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne