A Longyearbyen, dans le village le plus au nord du monde

France 2

Voyage à Longyearbyen, en Norvège, village le plus proche du cercle Arctique. Particularité : les ours blancs y ont élu domicile.

On n'y accède que par les airs. Après des kilomètres de banquise, il apparaît enfin, encastré dans sa vallée : Longyearbyen, le village le plus au nord du monde, sur un archipel norvégien, à seulement 1 000 km du Pôle Nord. Ici, 2 000 habitants cohabitent avec les rênes sauvages, on s'y déplace en motoneige ou tirés par des chiens. Un petit paradis de nature pour ses habitants. À perte de vue, des montagnes glacées balayées par les vents de l'Arctique. L'hiver,  les températures descendent jusqu'à moins 30 degrés. Un défi permanent, notamment pour les enfants. 

La vraie contrainte : la lumière

Mais à cette latitude, la vraie contrainte, c'est la lumière. "L'hiver, le soleil disparaît complètement pendant quatre mois, c'est la nuit polaire, explique Claire Colnet, envoyée spéciale. Et en cette période de l'année, c'est exactement l'inverse. Là, nous sommes en pleine nuit, il est une heure du matin et il fait jour comme en pleine après-midi." Pour dormir, il faut ruser. Ces conditions extrêmes, c'est justement ce qui a attiré ce jeune français. Il étudie depuis six mois la formation des glaciers dans la petite université du village. L'ours polaire est aussi un voisin parfois dangereux, cinq attaques mortelles ont été recensées en quarante ans. Ici, interdiction de s'éloigner du village sans son fusil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne