VIDEO. Bienvenue dans la porte de l'Enfer, ce cratère qui brûle depuis 1971

BRUT

La Porte de l'Enfer est un champ de gaz naturel situé à Derweze, dans la province d'Ahal au Turkménistan.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On l'appelle la porte de l'Enfer. Ce cratère du Turkménistan, en Asie centrale, brûle sans interruption depuis 1971. À l'origine de ce paysage incandescent : des géologues soviétiques qui ont foré le sol dans l'espoir d'y trouver du pétrole. Mais trop fragile, le terrain s'est dérobé sous leurs pieds donnant naissance à ce cratère de 20 mètres de profondeur sur 70 mètres de diamètre et laissant ainsi s'échapper le gaz naturel stocké dans les sous-sols.

Un lieu dangereux

Craignant que le gaz soit toxique, ils ont décidé d'y mettre le feu. Plusieurs experts turkmènes ont tenté d'éteindre les flammes. En vain. Chaque année, ce lieu hostile attire près de 15 000 touristes. Pourtant, il n'est pas sans danger : la température frôle les 50 degrés accompagnée de bourrasques d'air brûlant. De plus, le sol de sable alentour menace de s'effondrer. 

Vous êtes à nouveau en ligne