Irak : la révolte des jeunes pour une vie meilleure

France 2

Depuis octobre, au moins 330 personnes ont été tuées en Irak au cours des manifestations. La jeunesse s'unit pour dénoncer la corruption du gouvernement. 

Après la guerre, la révolte. En Irak, les manifestations contre le gouvernement sont réprimées dans le sang. Quatre personnes ont été tuées jeudi 21 novembre, et on parle d'au moins 330 morts depuis octobre à Bagdad, la capitale. Les protestataires mènent une forme de guérilla, bloquant des routes et des ponts. Leur objectif est d'atteindre le siège du gouvernement, qui se trouve de l'autre côté du fleuve Tigre. Un point inatteignable, car les forces antiémeutes les empêchent d'avancer.

40% des jeunes au chômage

Après un mois et demi de manifestations, la mobilisation ne faiblit pas. Parmi ces contestataires, beaucoup de jeunes. Une génération branchée et ultraconnectée qui espérait vivre mieux. Pourtant, dans le pays, 40% des jeunes sont au chômage. "Nous n'avons aucun avenir ici, ces gens-là volent toutes les ressources, ils détournent l'argent du pétrole", regrette un jeune manifestant. L'Irak est l'un des pays les plus corrompus au monde. La plupart des victimes ont entre 15 et 30 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne