«Génération Tahrir» : quand la jeunesse rêve de liberté

Dans «Génération Tahrir» (éditions le Bec en l'air), livre de photos, Pauline Beugnies brosse le portrait d'une jeunesse égyptienne en quête de démocratie.

Ce témoignage est également illustré des dessins de l’artiste Ammar Abo Bakr, rendu célèbre par ses peintures murales réalisées près de la placeTahrir pendant le soulèvement de 2011. Les textes du livre sont signés du journaliste Ahmed Nagy.

Née en Belgique en 1982, Pauline Beugnies commence par réaliser des reportages en République Démocratique du Congo, au Bangladesh et en Albanie. En 2006, elle crée le collectif de photographes Out Of Focus. Son travail s’oriente vers le monde arabe pour «déconstruire les stéréotypes», et principalement l’Egypte où elle vit depuis 2008. Elle travaillait à un projet sur la jeunesse activiste du pays depuis un an quand la révolution de 2011, qui a fait chuter Hosni Moubarak au pouvoir depuis 30 ans, a éclaté.
 
Elle explique que son souhait est de «proposer une autre réalité du monde arabo-musulman. De ses forces vives. De celles et de ceux qui connaissent le sens des mots justice et liberté.»
 
En 2013, elle gagne le Nikon Press Photo Award. Puis en partenariat avec France Culture, elle remporte le prix du journalisme méditerranéen de la Fondation Anna Lindh et PriMed 2014 grâce au reportage «La Voix des jeunes» («Sout al Shabab»).
18
Pauline Beugnies / Génération Tahrir
28
Pauline Beugnies / Génération Tahrir
38
Pauline Beugnies / Génération Tahrir
48
Pauline Beugnies / Génération Tahrir
58
Pauline Beugnies / Génération Tahrir
68
Pauline Beugnies / Génération Tahrir
78
Pauline Beugnies / Génération Tahrir
88
Ammar Abo Bakr / Génération Tahrir
Vous êtes à nouveau en ligne