Moyen Orient

Le journaliste Luc de Barochez

Avec Donald Trump, l'Iran espérait "enfin un retrait américain" du Moyen-Orient, selon Luc de Barochez

Donald Trump s\'exprime à la Maison Blanche, le 8 janvier 2020, au sujet de tirs de missiles iraniens visant des soldats américains en Irak.

Iran/États-Unis : Donald Trump minimise la riposte iranienne

Le président américain Donald Trump s\'exprime après les frappes iraniennes qui ont visé des bases américaines en Irak, le 8 janvier 2020.

Frappes iraniennes contre deux bases américaines : guerre de communication entre les deux parties

Donald Trump s\'exprime depuis le Bureau ovale à Washington, le 7 janvier 2020. 

Les Etats-Unis réaffirment qu'ils ne quittent pas l'Irak

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau en discussion avec le chef d\'état-major canadien, le général Jonathan Vance, à Ottawa (Canada), le 4 décembre 2015. 

Le Canada annonce une pause dans ses opérations militaires en Irak et va déplacer une partie de ses troupes vers le Koweït

Fariba Adelkhah, chercheuse au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po, retenue en otage en Iran depuis juin 2019. 

Emmanuel Macron demande au président iranien la libération "sans délai" des deux chercheurs retenus en Iran

VIDEO. Pourquoi l\'Iranien Qassem Soleimani a été tué par les États-Unis ?

VIDEO. Pourquoi l'Iranien Qassem Soleimani a été tué par les États-Unis ?

Le rallye était passé par le Pérou pour l\'édition 2019.

Dakar : le départ a été donné en Arabie saoudite, malgré la polémique

Le président américain Donald Trump (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani.

Iran, Irak et Liban menacent les États-Unis, prêts à frapper de nouveau

A Ghazieh, au Liban, des membres du Hezbollah font une prière en hommage au général Soleimani, commandant de la Force Qods des Gardiens de la Révolution, tué dans un raid américain en Irak, vendredi 3 janvier 2020.

Proche-Orient : la tension monte après la mort du général Soleimani

Le président américain Donald Trump (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani.

Mort du général Soleimani : comment la relation entre les Etats-Unis et l'Iran s'est dégradée sous Donald Trump

La voiture de deux organisateurs du Dakar lors d\'une reconnaissance en Arabie Saoudite, le 18 octobre 2019.

Rallye Dakar : comment l'Arabie saoudite a mis le turbo pour redorer son image grâce au sport

Le président américain Donald Trump, en décembre 2019, à la Maison-Blanche.

Tensions entre les Etats-Unis et l'Iran : Donald Trump "ne veut pas entrer en guerre pour de vrai", estime Hubert Védrine

Des manifestants, le 4 janvier 2020, près de la zone verte de Bagdad en Irak, avec des portraits des militaires tués lors de l\'assassinat du général Qassem Soleimani.

Obsèques de Qassem Soleimani : Iran et Irak appellent à la vengeance

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Téhéran, le 3 janvier 2020, pour dénoncer la mort du général Qassem Soleimani.

"Nous espérons que les dirigeants du pays donneront une réponse aux États-Unis" : la colère des Iraniens après la mort du général Soleimani

Un drapeau américain brûlé dans les rues de Téhéran (Iran), après l\'annonce de la mort du général iranien Qassem Soleimani, le 3 janvier 2020.

Mort du général Soleimani : on vous explique l'influence politique, sécuritaire et économique des Iraniens en Irak

Le général Qassem Soleimani, le 2 octobre 2019 à Téhéran (Iran).

Qui était Qassem Soleimani, figure du régime iranien tuée par les Etats-Unis ?

Un véhicule lors d\'un contrôle technique, avant le départ de la course, dimanche 5 janvier, à Djeddah.

Dakar 2020 : des pilotes déterminés pour débuter la compétition malgré un contexte tendu dans la région

Thierry Coville, chercheur à l\'IRIS.

États-Unis/Iran : "Il n'y aura plus de négociations sous Donald Trump"

Le président américain Donald Trump (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani.

États-Unis/Iran : "L'attaque contre l'Iran est un pari de Donald Trump"

Le général Qasem Soleimani, le 18 septembre 2016 lors de la rencontre entre Ali Khamenei et les gardes révolutionnaires, à Téhéran, en Iran.

Irak : Qassem Soleimani, haut responsable iranien, tué par les États-Unis

Qassem Soleimani, photographié lors d\'une réunion des Gardiens de la révolution iraniens, le 18 septembre 2016 à Téhéran.

Mort de Qassem Soleimani : portrait d'un personnage central iranien

Un drapeau américain brûlé dans les rues de Téhéran (Iran), après l\'annonce de la mort du général iranien Qassem Soleimani, le 3 janvier 2020.

Assassinat du général Soleimani : les Américains sont-ils prêts à la guerre ?

Des soldats de l\'armée américaine, le 1er janvier 2020.

Mort du général Soleimani : Les Etats-Unis envoient 3 000 à 3 500 soldats de plus au Moyen-Orient

La voiture de deux organisateurs du Dakar lors d\'une reconnaissance en Arabie Saoudite, le 18 octobre 2019.

Dakar : avant le départ, le choix de l'Arabie saoudite fait polémique

Le général Qassem Soleimani, sur une photo officielle du régime iranien, à Téhéran (Iran), le 1er octobre 2019.

Assassinat de Qassem Soleimani : qui était le général iranien visé par Donald Trump ?

Un manifestant brandit le drapeau américain brûlé lors d\'une manifestation anti-américaine à Téhéran le 3 janvier 2020.

Assassinat de Qassem Soleimani : vives tensions entre les États-Unis et l'Iran

Un manifestant brandit le drapeau américain brûlé lors d\'une manifestation anti-américaine à Téhéran le 3 janvier 2020.

Mort du général Soleimani : "On est devant un gros inconnu. On est suspendus à la réaction de l'Iran", déclare un ex-ambassadeur de France en Iran

Eric Trump, l\'un des fils de Donald Trump, le 11 novembre 2019 à New York, à l\'occasion de la Veterans Day Parade.

Le fils de Donald Trump avait-il annoncé que les Etats-Unis s'apprêtaient à tuer le général iranien Qassem Soleimani en Irak ?

Une photo de la voiture du général Qassem Soleimani, prise par l\'armée irakienne, le 3 janvier 2020 à Bagdad (Irak).

Mort de Qassem Soleimani : comment la Maison Blanche justifie-t-elle le raid américain ?

1234567891068

Vous êtes à nouveau en ligne