Mort d'un Noir aux USA : encore un policier disculpé par un grand jury

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

VIDEO | Plusieurs centaines de manifestants cette nuit à New York après la décision d'un grand jury de ne pas inculper un policier blanc impliqué dans la mort d'un père de famille noir.

Les faits remontent au 17 juillet dernier.  Eric Garner, un père de six enfants qui est soupçonné de vente illégale de cigarettes, est plaqué au sol par plusieurs policiers blancs. Il avait semble-t-il refusé d'être arrêté. Dans une vidéo amateur (voir ci-dessus), on voit un de ces policiers, Daniel Pantaleo, le prendre par le cou pour le jeter à terre, une pratique pourtant interdite au sein de la police new-yorkaise. "Je ne peux pas respirer ", se plaint à plusieurs reprises Eric Garner, obèse et asthmatique. Puis il perd connaissance avant de mourir. Pour le médecin légiste, c'est un homicide.

Mais comme à Ferguson, le grand jury a décidé de ne pas inculper ce policier, ce qui a provoqué une nouvelle colère de la communauté noire. Aussitôt, le ministre de  la Justice Eric Holder a annoncé une enquête fédérale sur une éventuelle violation des droits civiques d'Eric Garner.

Mort d'un Noir aux USA : encore un policier disculpé par un grand jury - décryptage Frédéric Carbonne
--'--
--'--

Barack Obama est cette fois encore intervenu : "Il y a trop de gens qui ont le sentiment de ne pas être traités de façon juste. Parfois c'est une fausse impression, parfois c'est une réalité. C'est un problème américain et pas un problème noir. Et c'est mon travail en tant que président de résoudre ce problème".

"Il y a trop de gens qui ont le sentiment de ne pas être traités de façon juste. Parfois c'est une fausse impression, parfois c'est une réalité" (Barack Obama)
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne