Mère Teresa et sa congrégation d'hommes

FRANCE

En 1963, la religion a fondé un ordre destiné aux hommes, qui entretient le même héritage que les autres congrégations.

Tous les jours, il essaye de mettre ses pas dans ceux de Mère Teresa. Après Bucarest et Calcutta, Frère Gennaro bat le pavé parisien et surtout les sous-sols de la ville, les squats improvisés. Avec un bénévole, ils offrent une collation. Pas de quoi caler les estomacs, mais juste créer du lien. "Ça apporte du réconfort, physique, moral", témoigne Jean-Claude, un sans-abri.

Toujours d'actualité

Ce réconfort, Mère Teresa l'a apporté pendant un demi-siècle aux plus pauvres de Calcutta. Une action qui force encore l'admiration des laissés-pour-compte, même à Paris. Près de 20 ans après son décès, le message de la religieuse semble toujours d'actualité. "Elle me parle beaucoup de la société où on vit, parce qu'elle me fait comprendre que les grandes choses sont invisibles, se trouvent derrière les petites choses du quotidien", exprime ainsi Thomas, bénévole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne