Méditerranée : les pêcheurs de plastique

FRANCE 2

À 5, 10, 20 kilomètres de la Côte, les pêcheurs espagnols ramènent chaque jour des déchets plastiques. Les volumes sont si importants dans les filets qu'une filière de recyclage a été mise en place.

À 5, 10, 20 kilomètres de la Côte, les pêcheurs espagnols ramènent chaque jour des déchets plastiques. Les volumes sont si importants dans les filets qu'une filière de recyclage a été mise en place. Au sud de l'Espagne, malgré la pluie et le vent, l'équipage du chalutier prend la mer à cinq heures du matin. Les pêcheurs jettent leurs filets tout près des côtes. Dans quelques heures, ils savent qu'ils y trouveront des sardines, des fruits de mer, mais aussi des déchets plastiques partout, coincés entre les poissons et les mailles du filet. "À peine cinq minutes que les pêcheurs ont remonté le filet et ils ont déjà rempli un conteneur entier de déchets de toutes sortes : un bidon de lessive, des bouteilles de jus d'orange", explique Anthony Jolly, envoyé spécial en Espagne.

9 millions de tonnes de déchets rejetés chaque année dans la Méditerranée

Dans la mer Méditerranée, chaque année ce sont 9 millions de tonnes de déchets qui sont rejetés dans la mer. "Des sacs, une cannette, il y a même un pantalon, c'est lamentable", s'indigne un pêcheur. Bilan ; 80 kilos de poisson et 20 kilos de plastique. Des déchets jetés le long des routes, et qui, avec la pluie et le vent, ruissellent ensuite vers la mer. Les pêcheurs perdent une demi-heure à trier et isoler les poissons. Auparavant, les pêcheurs rejetaient en mer les déchets qu'ils trouvaient. Depuis l'année dernière, une entreprise de recyclage leur demande de les mettre de côté. Un tri bénévole, mais qui leur permet de redorer leur image. Plus de 150 marins espagnols acceptent de jouer les pêcheurs éboueurs dans la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne