Marée noire : BP va payer 20,8 milliards de dollars pour mettre fin aux poursuites

(La plateforme Deepwater Horizon en feu, en avril 2010 © REUTERS)

Pour la pire catastrophe environnementale des Etats-Unis, le groupe pétrolier va payer la plus lourde indemnisation de l'histoire du pays. De quoi restaurer les écosystèmes, s'est réjouie la ministre de la Justice.

C'était le 20 avril 2010. La plateforme Deepwater Horizon explosait, à 80 km au large de la Nouvelle-Orléans. Le pétrole s'échappe du puits, les premières nappes atteignent la Louisiane le 29 avril. Il faudra 87 jours pour boucher le puits et contenir la fuite. Plus de trois millions de barils de pétrole se seront échappés. Pour ce "11-Septembre écologique", comme l'a appelé Barack Obama, BP a mis la main à la poche. Et pas qu'un peu. 20,8 milliards de dollars, du jamais vu en la matière.

"Cette transaction historique est une réponse forte et adéquate au pire désastre environnemental de l'histoire américaine" , a relevé lundi la ministre américaine de la Justice Loretta Lynch. "BP reçoit la punition qu'il mérite, tout en fournissant la compensation cruciale pour les dégâts qu'il a causés à l'environnement et à l'économie du golfe."

Selon la ministre, il s'agit de la sanction la plus élevée jamais infligée à une société dans l'histoire des Etats-Unis. Cet accord doit mettre fin aux poursuites intentées par l'Etat fédéral, les cinq Etats touchés (Alabama, Floride, Louisiane, Mississippi et Texas) et par des autorités locales.

Et la ministre de conclure : "Avec cette transaction amiable, les autorités fédérales, des Etats et locales ainsi que des communautés de la région côtière du golfe auront les ressources pour effectuer des progrès importants vers la restauration des écosystèmes, des économies et des entreprises de la région".

Au total, la marée noire aura coûté quelque 58 milliards de dollars au groupe pétrolier - 14 milliards pour les opérations de secours, une première amende de 4,5 milliards, 20 milliards pour un fonds d'indemnisation, et donc cette indemnité de 20,8 milliards.

Vous êtes à nouveau en ligne