Terrorisme : le message d'Emmanuel Macron

Voir la vidéo
France 2

Emmanuel Macron est à Bamako, au Mali, afin de finaliser ce dimanche 2 juillet la mise en place d'une force régionale de lutte contre les groupes jihadistes avec les chefs d'État de cinq pays du Sahel. En direct sur place, Gérard Grizbec nous en dit plus.

Au Mali, à Bamako ce dimanche 2 juillet, Emmanuel Macron est venu finaliser la mise en place d'une force régionale de lutte contre les groupes jihadistes. "Ici, la situation est d'une certaine façon assez catastrophique. En 2013, l'armée française était intervenue pour détruire les groupes islamistes dans le nord du Mali. Depuis, ces groupes islamistes se sont dispersés, non seulement dans tout le Mali, mais dans les pays alentour", explique Gérard Grizbec.

"Il y a urgence"

La situation au Sahel nécessite une réaction. "'Il y a urgence', a dit Emmanuel Macron. Et d'une certaine façon, il a été très critique vis-à-vis du président malien en considérant que ça n'allait pas assez vite. Tout à l'heure on en saura un petit peu plus, mais pour le moment il est question de s'organiser. On parle d'une force de 4 000 à 5 000 soldats africains en plus des 12 000 soldats des Nations Unies qui sont ici et des 4 000 soldats français de Barkane", détaille le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne