VIDEO. La fanfare de l'armée libyenne massacre "God Save the Queen"

Voir la vidéo
BBC

L'interprétation, assez fausse, de l'hymne du Royaume-Uni a eu lieu mercredi lors de la visite à Benghazi du ministre des Affaires étrangères britannique, Boris Johnson.

Certains espéraient une visite sans fausse note. La fanfare de l'armée libyenne installée à Benghazi avait sans doute répété avant l'arrivée du ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni, Boris Johnson, mais peut-être pas assez. Le "God Save the Queen", l'hymne national britannique, a été massacré.

Dans une vidéo relayée par la BBC sur les réseaux sociaux, on voit les militaires tenter de jouer, très mal, devant la revue de troupes effectuée par le chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson, et le chef du gouvernement libyen d'union nationale (GNA), Fayez Al-Sarraj.

L'armée libyenne est en pleine reconstruction

La Libye vit dans le chaos depuis que les forces rebelles soutenues les pays occidentaux ont renversé Mouammar Kadhafi en octobre 2011 laissant des tribus rivales se disputer le pouvoir. Les deux principaux rivaux, les frères ennemis libyens, le chef du gouvernement de Tripoli Fayez Al-Sarraj et l'homme fort de l'est Khalifa Haftar, se sont rencontrés à juillet près de Paris sous l'égide d'Emmanuel Macron, pour se mettre d'accord autour d'un processus électoral "au printemps".

Vous êtes à nouveau en ligne