Les taliban exigent la libération d'un commandant islamiste et le versement d'une rançon

La chaine AINA TV a déclaré qu\'un commandant taliban dans la zone de Kapisa avait dit détenir les deux journalistes.
La chaine AINA TV a déclaré qu'un commandant taliban dans la zone de Kapisa avait dit détenir les deux journalistes.

Les taliban qui avaient déclaré ne pas détenir les journalistes de France 3 exigent désormais des contreparties pour les libérer.Une rançon bien sur, mais aussi la libération d'un commandant islamiste détenu par les Etats-Unis.

Les taliban qui avaient déclaré ne pas détenir les journalistes de France 3 exigent désormais des contreparties pour les libérer.

Une rançon bien sur, mais aussi la libération d'un commandant islamiste détenu par les Etats-Unis.

Abdul Hamid Hakimi, chef de la sécurité dans la province de Kapisa, a déclaré mercredi que les taliban avaient établi un contact et transmis leurs exigences. Information confirmée par la chaîne privée afghane AINA TV qui a déclaré qu'un commandant taliban dans la province de Kapisa avait dit détenir les deux journalistes.

Les journalistes ont été enlevés la semaine dernière en compagnie d'un chauffeur afghan et d'un interprète. Le chauffeur, rapportent des médias, a été relâché.