Les habitants de Bellegarde disent "au revoir" à la petite Océane

Des proches transportent le cercueil de la petite Océane, 8 ans, dans l\'église de Bellegarde (Gard) pour ses obsèques, le 10 novembre 2011.
Des proches transportent le cercueil de la petite Océane, 8 ans, dans l'église de Bellegarde (Gard) pour ses obsèques, le 10 novembre 2011. (PASCAL GUYOT / AFP)

Les obsèques de la fillette, tuée le week-end dernier, ont réuni plusieurs centaines de personnes dans la commune du Gard. 

"Nous sommes dans la stupeur devant l'horreur des faits." L'évêque de Nîmes, Robert Wattebled, a célébré les obsèques d'Océane, jeudi 10 novembre, à Bellegarde (Gard). La fillette de 8 ans y a été retrouvée morte dimanche, asphyxiée et poignardée à quatre reprises. 

Quelque 400 personnes ont pris place dans l'église de la ville en début d'après-midi où est entré le cercueil blanc, porté par quatre hommes de la famille de la petite fille. Ses parents, Jimmy et Erica, suivaient, se soutenant l'un l'autre, la mère serrant une petite bougie dans une main. "Les mots ne peuvent plus rien dire de ce que nous ressentons. Je ne sais pas", a ajouté le père André lors de la célébration.  

FTVi

"Un ange dans l'autre monde"

"Nous disons un au revoir plein de tendresse et d'amour", a poursuivi le père André devant le cercueil et un imposant parterre de fleurs, "symbole de solidarité" de tout un village, une région et même un pays, selon l'ecclésiastique. "Ses parents disaient que c'était le petit soleil de leur monde, c'est maintenant un ange dans l'autre monde", a-t-il souligné.

Un homme de 25 ans, confondu par son ADN, a reconnu mercredi être l'auteur du meurtre. Cet habitant de la commune, qui a tenté de se suicider pendant sa garde à vue, a été déféré devant la justice peu après 17 heures jeudi, en vue d'une mise en examen pour "meurtre sur mineur de moins de 15 ans, accompagné, suivi ou précédé du crime de viol sur mineur de moins de 15 ans". 

Vous êtes à nouveau en ligne