Le typhon Nesat qui a frappé l'île principale des Philippines mardi a fait 23 morts selon le dernier bilan.

Des habitants d\'un quartier est de Manille quittent la zone frappée par le typhon Nesat, le 27 septembre 2011.
Des habitants d'un quartier est de Manille quittent la zone frappée par le typhon Nesat, le 27 septembre 2011. (NOEL CELIS / AFP)

Le précédent bilan, en date de mardi soir, faisait état de 16 morts. La tempête a provoqué d"importants dégâts sur l"île de Luzon, principale île de l"archipel des Philippines. Plus d"un million de personnes sont toujours sans électricité.

Le précédent bilan, en date de mardi soir, faisait état de 16 morts. La tempête a provoqué d"importants dégâts sur l"île de Luzon, principale île de l"archipel des Philippines. Plus d"un million de personnes sont toujours sans électricité.

"Nous essayons de rétablir les services d'électricité et de télécommunications aujourd'hui, et de remettre en état les 61 réseaux routiers sur l'île de Luzon endommagés par les glissements de terrain et les inondations", a déclaré à l'AFP Benito Ramos, responsable du Bureau de la défense civile.

Les recherches pour tenter de retrouver les personnes disparues se poursuivent, mais les mauvaises conditions météorologiques dans l'archipel les rendent difficiles.

Mardi, des pluies diluviennes et des vents violents se sont abattus sur l"île de Luzon. Dans la capitale, Manille, l"ambassade américaine a été inondée mardi, tout comme un hôpital du quartier historique et un hôtel Sofitel 5 étoiles. Au nord de la capitale, dans la province de Bulacan, des digues ont été ouvertes pour réduire le niveau des eaux, derrière des barrages, qui menaçaient de déborder.

Nesat se dirigeait mercredi vers le nord du Vietnam et le sud de la Chine. Une autre tempête tropicale était en formation au-dessus de l'océan Pacifique et pourrait frapper le pays d'ici la fin de la semaine, selon les services de la météorologie nationale.

Vous êtes à nouveau en ligne