Le président soudanais a annoncé la fin de la guerre après la signature d'un accord poilitique avec des rebelles

Le président soudanais Omar el-Béchir
Le président soudanais Omar el-Béchir (France 2)

"La guerre au Darfour est terminée... le Darfour est maintenant en paix", a dit le raïs soudanais lors d'un discours à El-Facher, la capitale historique du Darfour, région de l'ouest du Soudan en proie depuis 2003 à une guerre civile.Un accord a été trouvé avec un important groupe rebelle, le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM).

"La guerre au Darfour est terminée... le Darfour est maintenant en paix", a dit le raïs soudanais lors d'un discours à El-Facher, la capitale historique du Darfour, région de l'ouest du Soudan en proie depuis 2003 à une guerre civile.

Un accord a été trouvé avec un important groupe rebelle, le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM).

"Le combat des armes est terminé, celui du développement commence", a ajouté le président soudanais, sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et contre l'humanité au Darfour. "Nous devons faire plus d'efforts pour le développement du Soudan et du Darfour. Tous les efforts passés pour la guerre au Sud, au Darfour et dans l'Est seront consacrés au développement", a affirmé le président soudanais candidat à sa succession pour les élections d'avril prochain.

Le Mouvement pour la justice et l'égalité, un des deux grands groupes de la rébellion darfourie, et le Soudan ont signé officiellement mardi à Doha, au Qatar, un accord politique prévoyant un cessez-le-feu et la signature d'ici le 15 mars d'une paix définitive entre ce mouvement rebelle et les autorités soudanaises.

Vous êtes à nouveau en ligne