Le président algérien Abdelaziz Bouteflika hospitalisé à Paris

(Maxppp)

Victime ce samedi d'un léger accident vasculaire, le président algérien, 76 ans, a été transféré à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce "sur recommandations de ses médecins traitants". Son état de santé ne suscite pas d'inquiétude, a assuré le Premier ministre Abdelmalek Sellal.

 Selon l'agence officielle algérienne APS, Abdelaziz Bouteflika a été victime d'un
"accident ischémique transitoire sans séquelles " ce samedi en milieu de journée. Son médecin lui a prescrit du repos. Le chef du gouvernement s'est montré rassurant :

"Il y a quelques heures, le président
ne s'est pas senti bien et il a été hospitalisé
mais son état de santé n'est pas grave du tout".

Opéré fin 2005 à Paris "d'un ulcère hémorragique au niveau de l'estomac ", selon les autorités algériennes, le président algérien a confirmé "qu'il avait été très, très malade" mais qu'il s'en était "sorti de manière absolument fabuleuse ". Et qu'il fallait "cesser de parler de (sa) santé".

Réélu à deux reprises,  Abdelaziz Bouteflika, ne devrait pas briguer un quatrième
mandat lors de l'élection présidentielle prévue l'an prochain.

 

Vous êtes à nouveau en ligne