Le mont Fuji inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Imposant, élancé à la fois, surplombé par quelques nuages, le mont Fuji est l'un des sites japonais les plus touristiques. Ce samedi, la montagne japonaise est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

16.603 hectares. 3.776 mètres d'altitude. 200.000 visiteurs annuels au moins. Considéré comme fondamental pour la culture japonaise, il s'élève au dessus de la mer et des lacs. Son sommet est souvent couronné de neige. Au fil des ans, le mont Fuji, ou Fujisan, est devenu un lieu sacré. Il est situé à 100 km au sud-ouest de Tokyo.

La partie classée par l'Unesco comprend le sommet de la montagne ainsi que sept sanctuaires répartis sur les pentes et à son pied : des auberges accueillant les pèlerins et regroupant des sources, une chute d'eau, une pinède et des arbres moulés dans la lave.

Source d'inspiration artistique

Inspirant les artistes et les poètes, Le Fujisan a été "l'objet d'un pèlerinage depuis des  siècles ", indiquait un document préparatoire de l'Unesco. Les nombreuses œuvres inspirées par ce monument naturel ont fait de cette montagne un véritable symbole de la culture japonaise. "Le respect et la crainte qu'inspirent la forme majestueuse du mont Fuji " évoqués dans ce texte sont probablement l'une des raisons qui ont motivé la décision du comité

Un héritage immense

Le site du Fujisan abrite des nombreuses terrasses réparties des pentes escarpées du mont Ailao aux rives de la Rivière rouge. Depuis 1.300 ans, le peuple Hani y développe donc un inventif systéme de canaux et d'agriculture intégrée. Une telle invention permettant de favoriser l'élevage et la production du riz rouge, l'intérêt du site prend une tout autre dimension.

"Ce système de gestion de la terre particulièrement durable témoigne d'une extraordinaire harmonie entre les hommes et leur environnement, tant du point de vue visuel qu'écologique." (Unesco)

Réunni à Phnom Pehnpour sa 37ème session annuelle, le comité du patrimoine mondial dispose de 11 jours pour examiner l'inscription de 31 sites naturels et culturels. Le mont Fuji s'ajoute à une liste déjà bien longue : pas moins de 17 sites sont à présent inscrits sur la liste de l'Unesco.

Vous êtes à nouveau en ligne