Le mollah Omar a disparu de sa "cachette" pakistanaise depuis 4 ou 5 jours, a noté l'agence afghane du renseignement

(AFP)

Le mollah Omar "a disparu de là où il se trouve (d'habitude) depuis les quatre ou cinq derniers jours", a déclaré aux médias Lutfullah Mashal, porte-parole des services de renseignements afghans (NDS), précisant que sa mort ne pouvait être "confirmée".Les talibans afghans ont fermement démenti lundi la mort au Pakistan de leur chef suprême.

Le mollah Omar "a disparu de là où il se trouve (d'habitude) depuis les quatre ou cinq derniers jours", a déclaré aux médias Lutfullah Mashal, porte-parole des services de renseignements afghans (NDS), précisant que sa mort ne pouvait être "confirmée".

Les talibans afghans ont fermement démenti lundi la mort au Pakistan de leur chef suprême.

La NDS a reconnu qu'elle avait localisé le repaire du mollah Omar "à Quetta, au Balouchistan", province du sud-ouest du Pakistan. "Nos sources et des commandants talibans de haut rang ont confirmé n'avoir pu contacter le mollah Omar", a-t-il précisé.

Un responsable de la NDS avait affirmé sous le couvert de l'anonymat, à plusieurs médias, que le mollah Omar avait été tué vendredi au Pakistan par les services secrets pakistanais (ISI). Une information démentie par les talibans afghans.

Le ministre pakistanais de l'Intérieur Rehman Malik a affirmé auprès des médias ne disposer d'aucune information sur le décès éventuel du mollah Omar.

Le mollah Omar était le chef du régime taliban au pouvoir en Afghanistan entre septembre 1996 et l'automne 2001. Il est en fuite depuis la chute du régime taliban, renversé par une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis après avoir refusé de livrer Oussama Ben Laden à la suite des attentats du 11-Septembre.

Washington et Kaboul estiment que le mollah Omar et une partie des chefs de la rébellion afghane sont réfugiés dans des villes du Pakistan, ce qu'Islamabad dément formellement.

Ces soupçons ont toutefois été renforcés par la mort, le 2 mai, du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, tué par un commando américain dans une ville-garnison à deux heures de route d'Islamabad, Abbottabad, où il se cachait depuis plusieurs années.

Vous êtes à nouveau en ligne