Le groupe islamiste Ansaru dit avoir tué 7 étrangers enlevés au Nigeria

Capture d\'écran d\'une vidéo du groupe extrémiste nigérian Ansaru, publiée le 24 décembre 2012. 
Capture d'écran d'une vidéo du groupe extrémiste nigérian Ansaru, publiée le 24 décembre 2012.  (JAMA'TU ANSARUL MUSLIMINA FI BIL / AFP)

Il s'agirait des personnes enlevées à la mi-février dans le nord du Nigeria sur un chantier de travaux publics.

Le groupe islamiste nigérian Ansaru a annoncé samedi 9 mars avoir tué sept étrangers. Selon le groupe de renseignement SITE, qui relaie la déclaration du groupe, il s'agirait des personnes enlevées à la mi-février dans le nord du Nigeria sur un chantier de travaux publics. Aucune confirmation de ces assassinats n'a pu être obtenue auprès des autorités nigérianes ou des pays d'origine des sept otages.

Qui sont ses otages ?

Parmi les sept otages, se trouvaient deux Libanais, deux Syriens, un Grec, un Italien et un Britannique, selon des informations données par la police nigériane et un responsable de la société de construction libanaise Setraco qui les employait.

Un responsable de Setraco a déclaré à l'AFP qu'il ne pouvait pas confirmer cette information dont il avait eu connaissance.

Que dit le groupe jihadiste ? 

"Dans le communiqué, le groupe a déclaré que suite aux actions menées par les gouvernements britannique et nigérian pour libérer les otages, et aux arrestations et aux exactions qu'ils auraient perpétrés, il a été poussé à exécuter" les otages, rapporte le SITE

A la fin du mois de février, un autre groupe islamiste nigérian, Boko Haram, avait revendiqué l'enlèvement d'une famille de sept Français au Cameroun.

Qui sont Ansaru ? 

La formation du groupe Ansaru daterait de janvier 2012. Sa première apparition officielle remonte, elle, à juin, selon le site Jeune Afrique, qui cite une vidéo. Sa jeunesse ne l'empêche toutefois pas d'être listé, depuis novembre, comme "organisation terroriste" proche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique par le gouvernement britannique, rapporte la BBC (en anglais).

Ansaru serait une faction dissidente de la secte islamiste Boko Haram. Cette"nébuleuse", selon les mots de Slate Afrique, est responsable de la mort de centaines de personnes, notamment des chrétiens, dans le nord du Nigeria. Le groupe, dont les revendications étaient d'abord d'ordre local, s'est ensuite radicalisé en 2009, devenant "de plus en plus jihadiste".