Le coût affolant de l'évasion fiscale selon une ONG

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une ONG, Tax Justice Network, a calculé le coût réel de l'argent placé dans des paradis fiscaux. Selon l'association, pas moins de 21.000 milliards de dollars étaient détenus dans ces paradis. Ce qui a des conséquences importantes sur l'économie mondiale.

Le chiffre est colossal, difficilement imaginable. Selon l'association
Tax Justice Network, pas moins de 21.000 milliards de dollars d'actifs
financiers étaient détenus par des particuliers fortunés dans des paradis
fiscaux à la fin de l'année 2010.

Pour essayer de ce rendre compte de ce que cela représente,
l'organisation non-gouvernementale explique que ces milliers de milliards de dollars
sont équivalents "au poids cumulé des économies des Etats-Unis et du
Japon".

Mais ces 21.000 milliards ne sont que la fourchette basse de
l'étude menée par un ancien expert du cabinet McKinsey, James Henry. Selon lui,
le chiffre pourrait même atteindre 32.000 milliards de dollars détenus dans des
paradis fiscaux, à l'abri de l'impôt.

Les banques au cœur du système

Et Tax Justice Network de se livrer à une petite simulation.
Si ces sommes rapportaient 3% par an et que ces revenus subissaient un
prélèvement de 30% par an (deux chiffres loin d'être extravagants), cela
génèrerait entre 190 et 280 milliards de recettes fiscales chaque année. C'est
le double de l'aide au développement versée annuellement par les pays riches de
l'OCDE.

L'ONG pointe les "responsables" de cette évasion
fiscale. Les cinquante premières banques destinées aux clients fortunés ont en
2010 géré près de 12.100 milliards de dollars dans des investissements.
Plusieurs mécanismes sont à leur disposition, comme des trusts qui permettent
de dissimuler le nom du bénéficiaire réel de ces placements.

Vous êtes à nouveau en ligne