Le conflit à Gaza, vu de l'intérieur par nos envoyés spéciaux

(Gregory Philipps Radio France)

PHOTOS | Depuis la reprise des violences autour de la bande de Gaza, les envoyés spéciaux et correspondants de Radio France, Emilie Baujard, Antoine Giniaux et Grégory Philipps vivent la situation sur place en temps réel. Photos, tweets, reportages, vivez la journée de mardi à Gaza.

Près d'une semaine après le début de l'opération militaire "Pilier de la défense", la tension persiste autour de la bande de Gaza. Même si Israël a fait part de sa décision de suspendre tout projet d'offensive terrestre pour laisser une chance aux solutions diplomatiques, les chars restent positionnés à l'extérieur de la bande, et les bombardements se poursuivent à l'intérieur.

Sur place, les envoyés spéciaux et correspondants de Radio France, , et , sont au plus près du conflit. Morceaux choisis de leurs reportages réalisés pour les antennes de Radio France, et des photos partagées sur les réseaux sociaux ce mardi : 

 

Emilie Baujard a rencontré la damille Samouni, à l'est de Gaza. Durant l'opération Plomb durci, à l'hiver 2008-2009, 29 membres de cette famille avaient été tués :

L'aide alimentaire sur le terrain est fournie par l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, l'UNRWA, malgré des stocks très limités :

 

> Lire aussi : sur le plan diplomatique, des négociations ont eu lieu toute la journée de mardi. Une trêve devrait être annoncée mardi soir.

> Lire aussi : sur le terrain, les violences se poursuivent entre Israël et les Palestiniens

Vous êtes à nouveau en ligne