Le Brésil dépasse le Royaume-Uni au classement des économies mondiales

(Nacho Doce Reuters)

C'est désormais la 6e puissance économique mondiale. Le Brésil a fait une notable avancée dans le classement annuel établi par l'institut britannique de recherche CEBR. Le pays supplante le Royaume-Uni, et talonne désormais la France, classée 5e.

Une croissance de 7,5% en 2010. Voilà un chiffre qui fait rêver bien des pays occidentaux. Le Brésil, avec quelque 200 millions d'habitants, ne cesse de grimper dans le classement des puissances économiques mondiales. L'année dernière, le plus grand pays d'Amérique latine avait atteint la 7e place en doublant l'Italie. Cette année, c'est le Royaume-Uni qu'il laisse derrière lui, se hissant à la 6e place.

La France rétrogradée à la 9e place en 2020

Le quinté de tête n'a en revanche pas changé en 2011 : Etats-Unis (1er), Chine (2e), Japon (3e), Allemagne (4e) et France (5e). Mais l'institut CEBR (Center for Economics and Business Research) prévoit du changement dans les prochaines années. En 2016, le Brésil devrait dépasser la France. En 2020, la Russie et l'Inde devraient se
hisser respectivement aux 4e et 5e rangs, tandis que Paris se retrouvera à la 9e place.

Dans une interview à la radio BBC, le directeur de ce cabinet d'études a souligné que ce classement montrait le poids croissant de l'Asie
dans l'économie mondiale. "On voit aussi que des pays qui produisent des biens de première nécessité, comme les aliments et l'énergie, s'en sortent très bien" estime Douglas McWilliams.

 

Vous êtes à nouveau en ligne