L’archevêque de Canterbury, le fils illégitime d’un conseiller de Churchill ?

(Son vrai père était Anthony Montague Browne, l’un des plus proches conseillers de Winston Churchill © MaxPPP)

Justin Welby, l’archevêque de Canterbury, le leader spirituel de cette Eglise, a découvert qu’il était un enfant illégitime. Un test d’ADN vient de prouver que son véritable père était un proche de Winston Churchill.

Justin Welby avait déjà entendu des rumeurs sur l’identité de son père, mais il les avait toujours écartées : celui qui est aujourd’hui l’archevêque de Canterbury, le leader de 85 millions d’anglicans à travers le monde, est né exactement neuf mois après le mariage de ses parents, et pensait être le bébé de leur lune de miel. Mais une enquête du Daily Telegraph vient de révéler que c’était faux. Son vrai père était Anthony Montague Browne, l’un des plus proches conseillers de Winston Churchill.

 

En 1955, la mère de Justin Welby était une secrétaire de Winston Churchill. Lors d’une soirée particulièrement arrosée, elle a eu une brève liaison avec Anthony Montague Browne. Mais très rapidement après, elle s’est mariée. Pour s’assurer de la véracité de l’histoire, un test d’ADN a été réalisé. Anthony Montague Browne est décédé mais sa veuve a conservé d’anciennes brosses à cheveux et le test s’est avéré concluant.

 

L’affaire a même failli prendre des proportions sérieuses : autrefois, un enfant illégitime ne pouvait pas devenir un évêque anglican. Mais la loi religieuse a été changée dans les années 1950, et Justin Welby peut donc rester à son poste.