La viande de baleine impropre à la consommation

expo cétacés
expo cétacés (© France 3 Ile de France)

Selon des organisations de défense de l'environnement, la viande de baleine renferme de nombreuses toxines

Selon des organisations de défense de l'environnement, la viande de baleine renferme de nombreuses toxinesSelon des organisations de défense de l'environnement, la viande de baleine renferme de nombreuses toxines

Se basant sur un rapport de l'association de défense de l'environnement Blue Voice, ces associations affirment que "cette viande testée sur les marchés japonais est bourrée de mercure, de PCB, de dioxine".

Invoquant des "inquiétudes pour la santé humaine", ces organisations ont appelé à la fin de "toute activité baleinière" que ce soit.

mCes organisations, Whaleman Foundation, Blue Voice et Ocean Alliance, qui militent contre la chasse à la baleine citent par ailleurs des études conduites sur les populations indigènes du Groenland et des Îles Féroé, selon lesquelles la consommation de certaines espèces de cétacés accroît les risques cardiaques ou de maladie de Parkinson.

Pour sa part, le biologiste Roger Payne, fondateur de Ocean Alliance indique que "la plupart des dauphins et des cachalots nageant actuellement dans nos océans sont des dépôts toxiques".

La contamination de "leur viande et de leur graisse" est si forte que "cela dépasse" les seuils considérés comme "propres à la consommation humaine", dit-il.

Ces organisation environnementales ont tenus ces propos lundi à l'occasion de la réunion de la Commission baleinière internationale (CBI), à Madère. La CBI tente depuis plusieurs années de parvenir à un nouveau compromis pour réglementer la chasse et la conservation des grands cétacés.

Trois pays pratiquent la chasse de ce grand cétacé, le Japon sous couvert de chasse scientifique, permise par les textes de la Commission, tandis que la Norvège et l'Islande refusent de se soumettre au moratoire qui interdit depuis 1986 la chasse commerciale.

Vous êtes à nouveau en ligne