La fusée Ariane 5 a installé vendredi deux satellites de télécommunications sur orbite

Tir d\'une Ariane 5 , à Kourou, le 4/08/2010
Tir d'une Ariane 5 , à Kourou, le 4/08/2010 (AFP/Jody Amiet)

Le cinquième tir de l'année pour le lanceur européen, depuis le centre spatial guyanais de Kourou, s'est déroulé sans problème à 15H39 locales (18H39 GMT).Ariane 5 ECA emportait les satellites de télécommunications Intelsat 17 pour l'opérateur Intelsat et Hylas 1 pour la société britannique Avanti Communications.

Le cinquième tir de l'année pour le lanceur européen, depuis le centre spatial guyanais de Kourou, s'est déroulé sans problème à 15H39 locales (18H39 GMT).

Ariane 5 ECA emportait les satellites de télécommunications Intelsat 17 pour l'opérateur Intelsat et Hylas 1 pour la société britannique Avanti Communications.

Hylas 1, construit par l'européen EADS Astrium avec l'agence de recherche spatiale indienne (ISRO), pesait 2,57 tonnes au lancement. Il est destiné à approvisionner l'Europe en services internet haut débit qui pourront atteindre les zones rurales isolées.

Sa couverture ira en Europe "de l'Irlande jusqu'à la Pologne", a indiqué David Williams, le PDG d'Avanti Communications.

Intelsat 17, construit par l'américain Space Systems/Loral, d'un masse de 5,54 tonnes au lancement doit, lui, fournir des services de télécommunications en Europe, au Moyen-Orient, en Russie et en Asie, ainsi que des services vidéos dans l'Océan indien.

Arianespace, la société chargée de commercialiser et effectuer les lancements d'Ariane, table sur un sixième lancement d'ici la fin de l'année.

Il est prévu le 21 décembre pour les satellites coréen Koreasat 6 et espagnol Hispasat 1E, a confirmé M. Le Gall.

Vous êtes à nouveau en ligne