La France espère la mise en place d'une mission de l'ONU au Mali en avril

(ERIC THAYER Reuters)

Laurent Fabius a indiqué espérer la mise en place d'une mission de l'ONU au Mali en avril. Peu avant, l'ambassadeur français aux Nations unies a demandé au Conseil de sécurité de préparer l'envoi d'une force de maintien de la paix dans le pays.

La France travaille
en ce moment à la mise en place d'une opération de l'ONU de maintien de la paix
au Mali pour le mois d'avril. "Beaucoup de nos spécialistes et de nos
collaborateurs travaillent dans cette perspective là"
, a expliqué Laurent
Fabius, le ministre français des Affaires étrangères.

Selon Laurent Fabius, "à partir du moment où la sécurité est assurée, on
peut tout à fait envisager sans changer les structures que ça se fasse à
travers ce cadre d'une opération de maintien de la paix. Cela présente
l'avantage d'être sous le chapeau des Nations unies, sous le financement des
Nations unies et puis ce sont des structures bien connues qui ont fonctionné
dans beaucoup d'endroits"
.

Les objections maliennes

Dans la journée, Gérard
Araud l'ambassadeur français aux Nations unies à New York a demandé au Conseil
de sécurité des Nations unies de préparer l'envoi d'une force de maintien de la
paix.

Il a également réclamé
une accélération du déploiement d'observateurs des droits de l'homme dans le
pays. Des organisations de défense des droits de l'Homme comme Human Rights
Watch ont accusé les islamistes mais aussi les forces gouvernementales maliennes
d'avoir commis des exactions dans le nord du pays.

Le problème c'est que le
déploiement de Casques bleus devra avoir l'aval du Mali. Pour le moment, les
autorités maliennes ont émis des objections à l'arrivée des casques bleus dans
le pays.  

Vous êtes à nouveau en ligne