La CIA accusée d'avoir espionné le Congrès américain

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La  tempête secoue la CIA. L'agence d'espionnage américaine est accusée d'avoir espionné le Congrès américain en fouillant des ordinateurs d'enquêteurs parlementaires. Ces parlementaires s'intéressaient aux anciennes techniques d'interrogatoires de "l'Agence". 

La présidente de la commission
du Renseignement du Sénat américain a accusé mardi la CIA d'avoir espionné les activités de
sénateurs et évoqué une possible violation de la Constitution.

Les – graves – accusations
lancées par la démocrate Dianne Feinstein lors d'un discours virulent prononcé
à la Haute Assemblée ont ravivé une vieille querelle entre cette commission et
la CIA,
chargée du renseignement extérieur.

La CIA a-t-elle violée la constitution ?

Dianne Feinstein a dénoncé
les manœuvres présumées de la CIA à l'égard des enquêteurs du Sénat qui
s'intéressaient au programme d'interrogatoire et de détention mis en place sous
la présidence de George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001.

"Je m'inquiète du
fait que les recherches de la CIA ont peut-être violé le principe de
séparations des pouvoirs inscrit dans la Constitution
", a-t-elle dit.

Selon elle, l'agence de
renseignement a fouillé les ordinateurs des sénateurs afin de savoir comment
ils s'étaient procuré un rapport interne de la CIA plus critique vis-à-vis du programme
d'interrogatoires que le rapport officiel.

La "confiance" d'Obama

"Les recherches de la
CIA
peuvent avoir enfreint le quatrième amendement, la loi sur la fraude et les
abus informatiques, et le décret 12.333, lequel interdit à la CIA de mener
des recherches ou des activités de surveillance sur le territoire
", a
ajouté Dianne Feinstein.

Le directeur de l'agence,
John Brennan, a rejeté les accusations. "Rien n'est plus éloigné de la vérité ",
s'est-il défendu devant un cercle de réflexion. Le président Barack Obama
a dit, via le porte-parole de la Maison blanche, qu'il
avait une "grande confiance " en John Brennan.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne