La Chine va taxer un produit chimique fabriqué dans l'UE

(Maxppp)

La Chine imposera à partir de vendredi des droits de douane anti-dumping allant jusqu'à 37% sur un produit chimique (le toluidine) importé de l'Union européenne. Une mesure considérée comme une nouvelle représaille dans la guerre commerciale que se livrent Pékin et Bruxelles, depuis que la Commission européenne a imposé une taxe provisoire sur les panneaux solaires en provenance de Chine.

Cela ressemble à une escalade, produit par produit, dans la guerre commerciale entre Pékin et Bruxelles. La Chine annonce jeudi qu'elle va imposer des droits de douane antidumping contre les fabricants européens de toluidine, un agent chimique entrant dans la fabrication de teintures, de médicaments et de pesticides. 

Tous les fabricants de l'Union européenne de ce produit seront taxés à 36,9%, à l'exception de l'allemand Lanxess qui ne sera imposé qu'à 19,6%, précise le ministère chinois du Commerce. "Le produit ayant fait l'objet d'une enquête a été vendu à perte et  l'industrie chinoise de la toluidine en a souffert ", selon le communiqué.

Des pourparlers en cours

Cette mesure entre en vigueur vendredi alors que les contentieux commerciaux se multiplient, depuis que la Commission européenne a imposé début juin une taxe provisoire sur les panneaux solaires chinois. Depuis, la Chine a notamment ouvert une enquête sur les fabricants de tubes d'acier et sur les vins importés de l'Union européenne.

La semaine dernière, l'UE et la Chine ont entamé à Pékin des pourparlers de niveau ministériel pour tenter de résoudre ces différends.

Vous êtes à nouveau en ligne