L'Ukraine pourrait "bientôt" signer un accord avec l'UE

(François Lenoir Reuters)

L'Ukraine change de position. Le gouvernement a annoncé jeudi que le pays signera "bientôt" un accord d'association avec l'Union européenne. Un rebondissement après le refus fin novembre du président Ianoukovitch de se rapprocher de l'Europe. Refus qui a entrainé le vaste mouvement de contestation qui secoue le pays depuis un mois.

Les liens entre l'Ukraine et l'Europe
ne sont pas totalement rompus. Kiev pourrait finalement signer un accord d'association
et de libre-échange avec l'Union européenne. C'est ce qu'a déclaré jeudi soir
le vice-Premier ministre ukrainien en déplacement à Bruxelles.

Mais Serhiy Arbouzov est resté très flou et n'a pas donné
de date précise.  "L'Ukraine signera
bientôt cet accord d'association avec 
l'Union européenne,
prenant en compte les intérêts stratégiques 
nationaux ", a-t-il
simplement dit.

L'opposition maintient la pression

En attendant, l'opposition, qui réclame
ce rapprochement avec l'Europe, continue de manifester sur la place centrale de
la capitale et dans un froid glacial. C'est la quatrième semaine de
manifestations contre le président Viktor Ianoukovitch, accusé de tourner le
dos à l'UE.

De son côté, l'UE, par la voix de son commissaire chargé de
l'Elargissement, Stefan Füle, s'est engagée à fournir une aide financière et à
aider l'Ukraine à négocier un emprunt auprès du FMI, en cas de signature de
l'accord par Kiev.

Vous êtes à nouveau en ligne