L'ONU adopte une résolution humanitaire sur la Syrie

(Nathanael Charbonnier Radio France)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté ce samedi à l'unanimité une résolution humanitaire non contraignante sur la Syrie. Elle prévoit la levée du siège de plusieurs villes et une plus grande facilité de passage pour les convois humanitaires.

Le texte était présenté par l'Australie, le Luxembourg et la Jordanie. Malgré une menace de veto de la Russie, la résolution 2139 a finalement été adoptée ce samedi à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'ONU. Il vise à améliorer l'accès des convois humanitaires dans certaines villes de Syrie.

Améliorer l'accès humanitaire

Parmi les points abordés dans le texte, la levée immédiate des "sièges des zones peuplées " comme c'est actuellement le cas pour Homs. "Affamer les civils est une tactique de guerre prohibée par les lois humanitaires internationales " a souligné le Conseil de sécurité.

Un accès humanitaire "rapide, sûr et sans entrave pour les agences des Nations unies et leurs partenaires, y compris à travers les lignes de front et à travers les frontières " est également prévu. Les agences humanitaires ont encore du mal à atteindre plus de trois millions de Syriens. Ce sont 140.000 personnes qui sont mortes en trois ans des ONG.

Une résolution vraiment efficace ?

Si la Russie s'est finalement ralliée au texte, c'est après de longues négociations. Le texte ne prévoit ainsi pas de sanctions automatiques en cas de non-respect de la résolution même s'il laisse la possibilité d'agir plus tard. Un nouveau texte serait donc nécessaire pour agir contre les récalcitrants et il n'est pas sûr que la Russie l'appuie.

"On va essayer de rendre se texte opérationnel " a déclaré un diplomate. Mais si le régime syrien refuse de l'appliquer "les Russes s'opposeront à toute pression ".

Vous êtes à nouveau en ligne