L'homme qui avait tiré sur deux agents de sécurité du Pentagone a succombé à ses blessures

Fusillade à la sortie du métro du Pentagone, le 4 mars 2010.
Fusillade à la sortie du métro du Pentagone, le 4 mars 2010. (France 2)

L'échange de coups de feu a eu lieu jeudi, vers 18H35 locales (23H35 GMT), près de la station de métro du Pentagone, qui abrite le ministère américain de la Défense près de Washington.Le tireur a succombé à ses blessures, tandis que les blessures des deux policiers semblaient superficielles.

L'échange de coups de feu a eu lieu jeudi, vers 18H35 locales (23H35 GMT), près de la station de métro du Pentagone, qui abrite le ministère américain de la Défense près de Washington.

Le tireur a succombé à ses blessures, tandis que les blessures des deux policiers semblaient superficielles.

Le tireur présumé semble être un citoyen américain, a indiqué à la presse Richard Keevill, un responsable de l'organisme chargé de protéger le Pentagone. Le suspect "semblait assez calme" en s'approchant de l'entrée du Pentagone, a-t-il expliqué. "Lorsque les agents ont commencé à lui demander son laisser-passer (...), il a sorti une arme de sa poche et à commencé à tirer", a-t-il ajouté. "Il n'a rien dit", a-t-il poursuivi, précisant que la police avait répliqué aux tirs.

Le Pentagone a rouvert un peu plus tard, ses responsables ayant estimé que tout danger était écarté. Les autorités enquêtaient sur la possible implication d'une deuxième personne.

La société qui exploite le métro de Washington avait auparavant de son côté annoncé que des responsables du Pentagone avaient découvert des "paquets suspects" aux abords de la station.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incident a eu lieu sur le trottoir qui longe la station", à l'extérieur, ont expliqué les responsables du métro. Selon eux, juste après la fusillade, les rames de métro ne marquaient pas l'arrêt à la station du Pentagone.

La station devrait rester fermée vendredi, selon des responsables.

Après l'attentat contre le Pentagone, le 11 septembre 2001, contre lequel des pirates avaient fait s'écraser un avion qu'ils avaient détourné, l'enceinte du bâtiment a été renforcée et l'entrée de la station de métro reconstruite pour améliorer la sécurité. Un escalator menant directement à l'entrée du Pentagone a été fermé. Les voyageurs sortant du métro doivent désormais passer par un point de contrôle à l'extérieur du bâtiment, où des agents, protégés par des vitres pare-balles, vérifient les laisser-passer.

Vous êtes à nouveau en ligne