L'explosion de trois bombes mercredi à Lahore au passage d'une procession chiite a fait au moins 18 morts

(France 2)

Cet attentat survient après des bombardements meurtriers de l'aviation contre des bastions de taliban pakistanais dans le nord-ouest du pays.La municipalité de Lahore a fait état d'au moins 18 morts dans ces attaques. Lahore, deuxième ville du Pakistan, est régulièrement secouée par les violences confessionnelles.

Cet attentat survient après des bombardements meurtriers de l'aviation contre des bastions de taliban pakistanais dans le nord-ouest du pays.

La municipalité de Lahore a fait état d'au moins 18 morts dans ces attaques. Lahore, deuxième ville du Pakistan, est régulièrement secouée par les violences confessionnelles.

L'administration locale a indiqué qu'une centaine de personnes ont été blessées dans les attaques.

Les raids aériens menés par l'armée pakistanaise depuis mardi soir ont tué jusqu'à 62 activistes et des membres de leurs familles, ainsi que d'autres civils dans plusieurs secteurs de la région de Khyber, dans le nord-ouest du pays, disent les autorités.

Les forces pakistanaises ont intensifié les raids aériens dans la région de Khyber et les zones tribales pachtounes voisines, où se sont réfugiés des taliban après les offensives menées l'an dernier dans la vallée de Swat et au Sud-Waziristan.

Vous êtes à nouveau en ligne