L'Église catholique a un nouveau pape, François : et maintenant ?

(Maxppp)

L'archevêque de Buenos Aires, Jorge Mario Bergoglio, est devenu mercredi soir le 266e pape de l'Église catholique, sous le nom de François, au terme de cinq tours de scrutin parmi les 115 cardinaux électeurs réunis en conclave dans la Chapelle Sixtine. Il a déjà un agenda déjà très chargé. Son programme.

L'élection d'un nouveau pape n'est pas une finalité en soi. C'est même plutôt un commencement, car à partir de ce jeudi, les rendez-vous vont s'enchaîner pour le pape François.

Jeudi matin , après une nuit passée dans la suite 201 de la résidence Sainte-Marthe, il se rendra dans la basilique romaine Sainte-Marie Majeure, l'une des quatre basiliques du Saint-Siège, afin d'y prier la Vierge Marie, lors d'un rendez-vous qualifié de très privé par le porte-parole du Vatican Federico Lombardi. Il l'a lui-même annoncé lors de ses premiers mots prononcés mercredi soir sur le balcon de la Basilique Saint-Pierre : 'Demain, j'irai prier la Vierge pour qu'elle protège la ville de Rome" .

Jeudi après-midi , vers 16 heures, il célèbrera une messe avec tous les cardinaux dans l'enceinte de la Chapelle Sixtine, pour conclure le conclave. 

Vendredi matin , le pape François retrouvera les cardinaux, et leur accordera une audience dans la Salle Clémentine, au Vatican.

Samedi , la journée sera notamment consacrée à une grande rencontre avec les journalistes et les responsables de la communication, dans la grande salle d'audience Paul VI, toujours au Vatican.

Dimanche , il prononcera son premier Angelus sur la place Saint-Pierre, certainement noire de monde. Un grand nombre de fidèles venus assister à son élection sont restés ur place.

Mardi prochain : le grand rendez-vous du pape François. Il célèbrera alors sa messe inaugurale, en principe sous les yeux de nombreux chefs d'État et de gouvernement, dont, normalement le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Dans un futur proche, sans que l'on sache exactement quand, il a promis également de rendre visite à Joseph Ratzinger, ancien Benoît XVI, retiré depuis sa renconciation le 28 février dernier.

Enfin, si l'on avance encore un peu dans le temps, le pape François est attendu au Brésil en juillet prochain, à l'occasion des Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ).

Vous êtes à nouveau en ligne