L'Arc de triomphe de Palmyre lui aussi détruit par Daech

(L'Arc de triomphe de Palmyre - ici en 2010 - a lui aussi détruit par Daech)

Depuis que le groupe terroriste Etat islamique a pris Palmyre en mai dernier, il a entrepris de détruire méthodiquement ce site inscrit au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco. Selon le chef des Antiquités en Syrie, l'Arc de triomphe a été détruit ce dimanche.

"Nous avons reçu des informations sur le terrain selon lesquelles l'Arc de triomphe a été détruit hier. L'EI l'a piégé il y a quelques semaines", a annoncé lundi Mamoun Abdelkarim, le chef des Antiquités en Syrie. "Nous sommes en train de vivre une catastrophe. Depuis la capture de la cité c'est un choc après l'autre. "C'est une destruction méthodique de la cité. Ils veulent la raser, la faire disparaître complètement. Nous risquons de la perdre en entier".

La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a "vivement condamné" cette destruction dans un communiqué. Elle "montre à quel point les extrémistes sont terrifiés par l'Histoire et la culture (...), et les font apparaître pour ce qu'ils sont: une pure expression de haine et d'ignorance". "Il n'y aura pas d'impunité pour les criminels de guerre" et tout sera fait "pour que les auteurs de ces destructions soient jugés et punis en étroite coopération avec la Cour pénale internationale".

Cet Arc de triomphe était un monument emblématique de la cité de Palmyre, explique Maurice Sartre, historien, professeur émérite à l’université de Tours et spécialiste de la Syrie antique, au micro de Jérôme Cadet
--'--
--'--

L'Etat islamique a piégé d'autres monuments

En août, ce sont les temples de Bêl et Baalshamin qui ont été pulvérisés à coups d'explosifs. Et en septembre, plusieurs des célèbres tours funéraires de la cité, uniques au monde, ont disparu à leur tour. Vieux de 2000 ans, l'Arc de triomphe, "était une icône de Palmyre."

Mamoun Abdelkarim s'inquiète maintenant pour l'ensemble de la cité antique : "Ils veulent la raser, la faire disparaître complètement. Nous risquons de la perdre en entier. On sait que l'EI a encore piégé d'autres monuments. Ils veulent détruire l'amphithéâtre, la colonnade. Nous avons désormais peur pour toute la cité antique." Et il en appelle à la communauté internationale qui doit trouver "le moyen de sauver Palmyre." Et ses trésors classés au patrimoine de l'Unesco.

Vous êtes à nouveau en ligne