L'ancien président haïtien Jean-Claude Duvalier est mort

(Jean-Claude Duvalier, ci-contre lors d'une conférence de presse à Port-au-Prince le 21 janvier 2011, est décédé d'une crise cardiaque © Maxppp)

L'ancien dictateur haïtien Jean-Claude Duvalier est décédé ce samedi d'un arrêt cardiaque. Renversé par une révolte populaire en 1986, il avait passé 25 ans en exil en France avant de revenir en Haïti en 2011, à la surprise générale. Jean-Claude Duvalier était poursuivi par la justice haïtienne pour des crimes perpétrés pendant son règne.

Jean-Claude Duvalier avait 63 ans. Il est mort samedi matin à Port-au-Prince d'une crise cardiaque. Surnommé "Bébé Doc", l'ancien président haïtien avait succédé à son père, le dictateur François Duvalier, en 1971. Il n'avait alors que 19 ans. Après 15 ans passé au pouvoir, il avait été renversé par une révolte populaire et s'était exilé en France pendant 25 ans avant de revenir à Haïti en 2011, à la surprise générale.

​Visé par plusieurs plaintes dans son pays pour arrestations illégales, tortures, et détournements de fonds notamment, Jean-Claude Duvalier avait toujours refusé de comparaître devant la justice jusqu’en février 2013 où, pour la première fois, il s'était présenté devant une cour de Port-au-Prince. Jean-Claude Duvalier faisait l'objet depuis sept mois d'une enquête pour crimes contre l'humanité "imprescriptibles". Aucun procès à son encontre n'a jamais eu lieu.

L'ancien dictateur est décédé samedi matin : à Port-au-Prince les précisions d'Amélie Baron
--'--
--'--