RDC, Kabila renonce

France 24

Le président Kabila renonce à se représenter mais désigne un successeur : Ramazani Shadary. Si celui-ci est élu, Kabila pourrait continuer à tirer les ficelles…

Joseph Kabila a attendu le dernier moment pour faire connaître sa décision.

A quelques heures de la clôture du dépôt des candidatures, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende, annonce que président Kabila ne sera pas candidat mais qu'il désigne un successeur :


"Il s'agit du camarade Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD. Mr Emmanuel Ramazani Shadary, notre candidat, est catholique pratiquant."

Après 17 ans au pouvoir Joseph Kabila se retire. Mais si Ramazani Shadary est élu il pourrait continuer de tirer les ficelles
L'homme est depuis longtemps un de ses fidèles lieutenants. En tant que 1er ministre chargé de la sécurité il n’a jamais hésité à réprimer les manifestations anti Kabila.

Aujourd'hui Ramazani Shadary rend hommage à son mentor :

« Un homme exceptionnel, en Afrique, même à travers le monde qui tient parole qui a dit qu’il n’y aura pas de problème, qu’il n’y aura pas de troisième mandat, aujourd‘hui il a tenu parole.
C’est un homme qui tient parole »

Pourtant l'opposition l'attaque sur le plan juridique et rappelle qu'il a été sanctionné par l'Union européenne en 2017 pour « entraves au processus électoral et violation des droits de l'homme».

Vous êtes à nouveau en ligne